«La médiumnité est un don» - Voyant

«La médiumnité est un don»

Vous êtes ici : www.michel-de-montlhery-voyant.fr / «La médiumnité est un don»
«La médiumnité est un don»
25
Novembre
2013

Je suis né dans la campagne Bourbonnaise, dans un environnement protégé, issu d’une famille nombreuse avec une éducation où la rigueur régnait. Aucun signe n’indiquait que l’un d’entre nous aurait des dons de médiumnité. Sixième de la fratrie, chacun développait ses hobbies.
Dès l’âge de 9 à 10 ans, je suis les traces de ma grand-mère. Je suis passionné de photos, aménageant un petit laboratoire
photographique dans les combles. Je trouvais cela «magique».
A l’adolescence, des « choses » bizarres m’arrivaient. Je me suis progressivement intéressé à l’avenir. A plusieurs reprises, j’ai eu des flashs que je ne savais expliquer. Des événements familiaux futurs devaient s’avérer exacts et me donnaient raison, quelques années plus tard.


Un jour d’hiver, les préparatifs de Noël commençaient, alors que je n’avais qu’une dizaine d’années, en 1964, j’affirmais fièrement à mon père : « Jacques Chirac sera président de la République ». J’avais vu Jacques Chirac à l’Elysées, assis derrière son bureau ! A la suite de cette vision, claire pour moi, il était certain que l’évènement arriverait. Or, nous ne regardions pas la télévision à cette époque !


D’autres informations me sont venues… mais impossible d’en parler en famille, cela faisait peur aux proches. Arrivé à l’âge adulte, les prévisions étaient de plus en plus fréquentes et précises. Je recevais un grand nombre d’informations que je devais « canaliser » au mieux. Alors que je travaillais pour un laboratoire pharmaceutique, je rencontre une vieille femme tirant les cartes. « Ces vieilles putains disent souvent la vérité » disait-elle en parlant des cartes et m’annonce que je serai voyant. Je décide de changer de profession.
Cela devenait évident pour moi. Les consultations seraient un vrai livre ouvert. A chaque consultation j’ai des flashs,
intuitions, qui me permettent de préciser l’événement. Il me reste à dérouler l’événement, ce que je vois avec des précisions parfois surprenantes. Mes tarots sont là pour appuyer mes flashs. Le temps me donne bien souvent raison. Cependant, préciser une date reste une chose difficile … Il en est de même pour tous mes collègues. Mes prévisions m’étonnent toujours. En
début de consultation, je ne sais jamais ceque je peux annoncer..., situation calme ou période difficile ? Est-ce que dire la vérité n’est pas toujours «entendable» ? Comment l’annoncer ? Quelle est la part de l’écouteactive ? Je pars du principe que la personne qui veux savoir a le droit de savoir même si cela doit passer par un moment délicat tant pour le consultant que pour moi-même. Inutile d’emmener le consultant dans des projections fantasques. L’intégrité et la sincérité est pour moi essentiel.




◀ Retour à la liste des actualités
posté le 25/11/2013 10:21  


Haut de page